Navigation – Plan du site
Notes et travaux de recherches

Régimes arabes laïcs et politique du genre. La condition de la femme à travers le Code du statut personnel : le cas de la Syrie

Zakaria Taha
p. 305-317

Résumés

Parmi les nombreuses réformes entreprises par les pays arabes après leur accession à l’indépendance ou à la suite de révolutions, la question de la condition de la femme apparaît révélatrice du processus de laïcisation et de ses limites. C’est à travers l’exemple éloquent de la Syrie que le présent article se propose de mener la réflexion sur ce sujet complexe et soumis à de nombreuses évolutions qui sont ici saisies dans une perspective diachronique, des années 1950 à nos jours.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Zakaria Taha, « Régimes arabes laïcs et politique du genre. La condition de la femme à travers le Code du statut personnel : le cas de la Syrie », Cahiers de la Méditerranée, 81 | 2010, 305-317.

Référence électronique

Zakaria Taha, « Régimes arabes laïcs et politique du genre. La condition de la femme à travers le Code du statut personnel : le cas de la Syrie », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 81 | 2010, mis en ligne le 15 juin 2011, consulté le 26 juin 2017. URL : http://cdlm.revues.org/5641

Haut de page

Auteur

Zakaria Taha

Doctorant à l’EHESS (Paris), rattaché au Centre de Recherches Politiques Raymond Aron (UMR 8036) et au Centre d’Histoire du Domaine Turc (CNRS-ESA 8032), études Turques et Ottomanes. Il prépare actuellement une thèse sous la direction du Pr. Olivier Roy sur la problématique de la laïcité à travers l’expérience du parti Baath en Syrie (1963-2000)

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • Revues.org