Navigation – Plan du site
Dossier : Recompositions géopolitiques en Méditerranée : un défi pour les Mediterranean Studies

Présentation

Pierre-Yves Beaurepaire
p. 9-10

Texte intégral

1La rédaction des Cahiers de la Méditerranée est heureuse de vous présenter les actes du colloque international « Recompositions géopolitiques en Méditerranée : un défi pour les Mediterranean Studies » tenu à Nice dans les locaux de la Maison des Sciences de l’homme et de la société Sud-Est et sur le campus de Sciences Po Menton les 8 et 9 novembre 2013. Organisée par Pierre-Yves Beaurepaire, Jean-Pierre Darnis et Joseph Martinetti (Université Nice Sophia Antipolis - CMMC) avec le concours d’Anthony Jones (Northeastern University), cette rencontre ambitieuse, réunissant des chercheurs venus de France, d’Europe, d’Afrique et d’Amérique du Nord est la première d’un cycle international intitulé « Quel agenda de recherches pour les Mediterranean Studies ? » sur lequel Anthony Jones et moi travaillons depuis près de cinq ans. Il a été précédé par une summer session organisée à Nice avec succès par le professeur Jones pour les étudiants de Northeastern University intéressés par les problématiques méditerranéennes. Ce dossier thématique des Cahiers de la Méditerranée a été également l’occasion de croiser les approches disciplinaires et les méthodes de recherches autour d’un objet commun : les recompositions géopolitiques en Méditerranée. Chercheurs en géopolitique et en stratégie, politistes, historiens, géographes, civilisationnistes nous ont apporté leur éclairage, proposé leurs questionnaires, leurs retours d’expérience, y compris sur des terrains brûlants – on pense notamment à la guerre civile en Syrie ou à la situation dans le Sahel. Ce dossier associe également différentes générations de chercheurs : doctorants, jeunes docteurs, chercheurs confirmés et grands noms des Mediterranean Studies ont échangé et débattu. C’est le fruit de leurs recherches individuelles et collectives, de nos échanges à Nice et à Menton, que nous proposons aujourd’hui aux lecteurs des Cahiers.

2Nos remerciements appuyés vont à toute l’équipe de rédaction et aux membres du comité de lecture qui ont fait en quelques mois un gros travail d’expertise des articles soumis, de suggestions aux auteurs et de mise en forme. Notre gratitude va également à Claire Gaugain qui a effectué un travail remarquable permettant à ce numéro de paraître tout juste un an après la rencontre, ainsi qu’à Eric Bailly, maître de conférences en géographie à l’Université Nice Sophia Antipolis, membre du CMMC, à l’imagination duquel nous devons l’illustration de couverture de ce numéro, qui exprime bien l’importance et la complexité de ce qui se joue aujourd’hui en Méditerranée. Au moment où le travail sur ce numéro a commencé, nous avons appris que dans un contexte pourtant difficile pour la recherche, notre revue à comité de lecture, déjà classée A, venait de se voir octroyer le soutien financier de l’Institut des Sciences Humaines et Sociales du CNRS. C’est pour nous le meilleur des encouragements à poursuivre dans la voie de la curiosité et de l’exigence scientifiques.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Pierre-Yves Beaurepaire, « Présentation », Cahiers de la Méditerranée, 89 | 2014, 9-10.

Référence électronique

Pierre-Yves Beaurepaire, « Présentation », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 89 | 2014, mis en ligne le 01 juin 2015, consulté le 01 juillet 2016. URL : http://cdlm.revues.org/7644

Haut de page

Auteur

Pierre-Yves Beaurepaire

Pierre-Yves Beaurepaire est professeur d’histoire moderne à l’Université de Nice Sophia Antipolis, où il a dirigé le Centre de la Méditerranée moderne et contemporaine jusqu’en 2010. Membre de l’Institut universitaire de France, il a enseigné à l’Université d’État de San Francisco, à l’Université de Tokyo, à l’Université de Tunis, à l’Université Libre de Bruxelles et participé au développement de l’Université de la Nouvelle-Calédonie. Ancien délégué scientifique à l’Agence d’évaluation de la recherche et de l’enseignement supérieur, il a coordonné le programme CITERE (Circulation, Territoires et Réseaux en Europe de l’Âge classique aux Lumières / Communicating Europe : Early Modern Circulations, Territories and Networks) labellisé par l’Agence nationale de la recherche. Il est cofondateur du groupe de recherches RES-HIST (Réseaux & Histoire) : http://reshist.hypotheses.org/. Il est l’auteur d’une quinzaine d’ouvrages dont certains ont été traduits en arabe, espagnol, japonais et il a créé les collections « Les Méditerranées » et « Franc-maçonnerie » aux éditions Classiques Garnier. pybeaurepaire@gmail.com

Articles du même auteur

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • Revues.org