Navigation – Plan du site
Comptes-rendus

Jean-Paul Pellegrinetti (dir.), La Méditerranée en passion, Mélanges offerts à Ralph Schor, Paris, Classiques Garnier, 2016, 653 p.

Maurice Vaïsse
p. 343-344

Texte intégral

1Ce gros volume de plus de 600 pages constitue les mélanges offerts à Ralph Schor, dont une notice rappelle le cursus, les multiples responsabilités nationales et régionales, et les très nombreux travaux qui tournent autour de l’histoire de la ville de Nice, de l’immigration en France et de l’histoire politique et sociale de la France, sans oublier les relations internationales, singulièrement les rapports franco-italiens.

2Aussi bien les très nombreuses contributions d’auteurs français et étrangers sont-elles réparties entre quatre grandes thématiques : la France, la Méditerranée et le monde ; exils et migrations dans le monde contemporain ; politique, religion, sensibilité dans la France contemporaine ; de la Provence au Comté de Nice. C’est dire la richesse d’un tel volume, et l’impossibilité de rendre compte de toutes ses dimensions. Qu’il nous soit permis de picorer çà et là les raisins qui ont attiré notre gourmandise.

3Stéphane Mourlane, auteur d’une thèse remarquée sur les relations franco-italiennes, traite de l’action culturelle de la France en Italie dans les années 1960, en détaillant d’une part le dispositif institutionnel (service culturel, l’école française et l’Académie de France, les centres culturels, les associations), d’autre part l’enseignement de la langue française et la diffusion des produits culturels (livre et films). Face à l’invasion de la culture anglo-saxonne, le combat est rude.

4Khalifa Chater (Université de Tunis) évoque un sujet passionnant et controversé : « Bourguiba et la Palestine », centré autour du discours de Jéricho (3 mars 1965). Il met ainsi en valeur un caractère bien connu du leader tunisien, homme qui ose bousculer les tabous et dire ce qu’il pense, au risque de provoquer le désaccord chez ses propres amis. Pour l’auteur, il s’agit d’un véritable discours de la méthode qui se concrétise lors de l’accueil de l’OLP à Tunis en 1982. Les Documents diplomatiques français que nous sommes en train de publier pour le début des années 1970 en offrent d’autres exemples.

5Jeremy Guedj, qui a si précieusement collaboré à l’édition de ce volume, offre une riche contribution sur le thème « Intellectuels, questions identitaires et immigration en France au lendemain de la seconde guerre mondiale ». Rappelant au passage la contribution de Ralph Schor au rapport dirigé par Stéphane Hessel en 1988, l’auteur analyse les différents aspects du problème : identité, assimilation, invasion, menace, à travers le rappel des prises de position de différents intellectuels dans la France de la IVe République.

6Catherine Nicault évoque les premiers ralliements des diplomates français à la France libre en 1940, sujet déjà traité par plusieurs auteurs, y compris Jean-Baptiste Duroselle, mais l’originalité de ce panorama réside dans une étude systématique limitée à l’année 1940, et le décompte est vite fait : pas plus d’une demi-douzaine de diplomates, bref une véritable prosopographie qui permet d’expliquer la complexité du choix, si tant est qu’il y eût choix. Le directeur de publication, Jean-Paul Pellegrinetti, a choisi de se pencher sur la presse en Corse, où 219 périodiques ont été créés entre 1870 et 1914. C’est d’abord une presse politique, une presse partisane, marquée par la conquête de la République, puis plus ouverte à d’autres préoccupations : destinée avant tout aux élites, elle contribue néanmoins à une prise de conscience progressive des populations rurales. Auteur d’une magistrale étude sur les Protestants en France de 1933 à 1945, Patrick Cabanel a choisi de se focaliser sur la ville de Nice et le département des Alpes Maritimes, qui est l’un de ceux qui détiennent la plus forte proportion de Justes, mais en choisissant d’aborder le versant protestant, par les figures de deux pasteurs de l’Église réformée, Evrard et Gagnier et en utilisant des témoignages émouvants. André Kaspi a choisi de ne pas rédiger d’étude mais d’écrire une lettre ouverte à Ralph Schor, « un de ces historiens qui ne fuient pas les réalités contemporaines ».

7J’ajoute que ce livre est remarquablement « édité » et qu’il comporte un triple index des noms, des lieux et des thèmes et que – en m’excusant auprès des auteurs que je n’ai pas cités – j’ai eu plaisir à en faire le compte rendu.

Haut de page

Pour citer cet article

Référence papier

Maurice Vaïsse, « Jean-Paul Pellegrinetti (dir.), La Méditerranée en passion, Mélanges offerts à Ralph Schor, Paris, Classiques Garnier, 2016, 653 p. », Cahiers de la Méditerranée, 93 | 2016, 343-344.

Référence électronique

Maurice Vaïsse, « Jean-Paul Pellegrinetti (dir.), La Méditerranée en passion, Mélanges offerts à Ralph Schor, Paris, Classiques Garnier, 2016, 653 p. », Cahiers de la Méditerranée [En ligne], 93 | 2016, mis en ligne le 15 juin 2017, consulté le 18 octobre 2017. URL : http://cdlm.revues.org/8504

Haut de page

Auteur

Maurice Vaïsse

Institut d’Études politiques de Paris
CHSP-CERI

Haut de page

Droits d’auteur

© Tous droits réservés

Haut de page
  • Logo Revues électroniques de l’université de Nice
  • Revues.org